Les plus belles chansons (Compilation)

La petite histoire

Compilation de 1998 au format K7 qui contient 15 titres de France Gall dans leur versions originales, extraits des albums de 1975 à 1987.

Cette version correspond (presque) à la compilation Les plus belles chansons, éditée en 1982 en 33 tours, K7 et en CD mais qui ne contenait que 11 titres. Les titres Babacar, Tout pour la musique, Débranche ! et Résiste ont été ajoutés sur cette édition. Consultez l’édition au format CD Digipack ou édition cristal rééditée en 2000.

Texte du livret signé Jean-Pierre Pasqualini de Platine Magazine (disponible uniquement dans la version CD):

Idole des années yéyé de 63 à 68, France Gall a enregistré une quinzaine de super-45 tours, avant de se mettre en retrait de 69 à 73. Durant cette période, elle mène une carrière parallèle en Allemagne. Son grand retour date de 74, où elle arrive chez WEA. C’est l’ensemble de ce parcours (74-87) qu’explore ce CD. En 1974, pour France, c’est le début d’une seconde carrière où elle est entièrement prise en main par Michel Berger qui compose, écrit et produit ses chansons. Après le succès de deux 45 tours simples dont ”Aime-la”, elle publie un premier album. Dans ce dernier en 75, les succès sont nombreux: ”Samba mambo”, ”Ce soir je ne dors pas”, tous deux extraits en singles.

Suite à un duo – qui ”balance pas mal pour Paris” – avec celui qu’elle vient d’épouser, France Gall enregistre un album en 77, ”Dancing Disco”. Ce deuxième opus est en fait une succession de tubes qui va permettre d’exploiter trois 45 tours : ”Musique”, ”Si maman si”, ”Le meilleur de soi-même”.

Alors que le disco fait danser la planète, France Gall met en 78 sur le marché un tube en single : ”Viens je t’emmène”, pendant qu’elle enflamme le Théâtre des Champs Elysées.

Sur disque puis sur scène, dans ”Starmania” en 79, elle crée trois chansons dont un duo avec Daniel Balavoine et “Besoin d’amour”, qui est publié en 45 tours. Michel Berger réalise en 80 le troisième album de sa compagne : “Paris, France”. Là encore, les succès ne manquent pas. Deux singles en attestent: ”Il jouait du piano debout” et ”Bébé comme la vie”. “Parler, parler” fait également partie des titres de l’album.

Qui l’aurait imaginé ? En 81, Elton John enregistre un duo avec France Gall ! Sa notoriété est au plus haut. A peine un an après le précèdent, voici le quatrième opus : ”Tout pour la musique”. Une fois de plus, le premier des deux extraits compte un tube par face: “Tout pour la musique” et “Résiste”. Après un Palais des Sports en 82, France publie un cinquième album, ”Débranche”, en 84, et inaugure le Zénith de Paris à la fin de l’année. C’est après son sixième album, ”Babacar”, en 87 – avec à nouveau un Zénith à la suite – que France Gall décide de se retirer.

Fort heureusement, elle abandonnera cette idée pour publier, en 92, l’album en duo avec Michel Berger. Juste avant que ce dernier ne rejoigne le ”Paradis blanc” … Depuis, la chanteuse a décidé de continuer à faire vivre les chansons de Berger à travers ses spectacles : Bercy en 93, Pleyel en 94, Olympia en 96, Concert Privé en 97 … et son album “France” en 96.

La petite poupée de cire des sixties est devenue une Star.

Titres, paroles et extraits originaux*

Compilation de 1998 au format K7 qui contient 15 titres de France Gall dans leur versions originales, extraits des albums de 1975 à 1987.Compilation de 1998 au format K7 qui contient 15 titres de France Gall dans leur versions originales, extraits des albums de 1975 à 1987.
Compilation de 1998 au format K7 qui contient 15 titres de France Gall dans leur versions originales, extraits des albums de 1975 à 1987.

REF : WEA ‎– 3984-23595-4
Année : 1998
Format : K7
Photo : Marianne Rosenstiehl (Sygma)
Conception graphique : Nuit de chine
® 1998 warner music france
© 2000 warner strategic marketing france / warner music france

Le clip vidéo

À découvrir

À découvrir