spot_img

France Gall, elle change de tête mais ne débranche pas !

Les photos

L’article

Pour elle aussi c’est la rentrée … une rentrée musicale s’entend et qui la voit triompher depuis une semaine dans la nouvelle salle du Zénith.

France Gall toujours fidèle à son style d’apparente fragilité, à sa blondeur éclatante, a pourtant, au fil des années, bien changée. Elisabeth Chandet vous fait découvrir en image qu’il est possible de se transformer tout en restant fidèle à son image.

1967 – Sa coiffure la plus sage.

Comme beaucoup d’adolescentes, France refusait alors de se faire couper les cheveux. Une « coiffure-refuge » propre à masquer sa timidité, raie au milieu, lourde frange et long carré raidi par un brushing sans faille. Mais ça va changer …

1968 – Une recherche de sophistication.

France a laissé pousser sa frange et accepte de dévoiler un peu plus son joli visage. Une raie sur le côté et la mèche est lissée en bandeau sur le front et ramenée derrière l’oreille, ou disciplinée par une fine barrette.

1971 – La grande décision.

France s’est enfin décidée à sacrifier sa longue chevelure et à la blondir davantage : coiffure mi-longue avec frange nette et un carré dégradé sur les côtés tandis que la nuque, elle, reste droite. Quel changement ! Pas mal non plus, non ?

1972 – Une tentative vers le naturel.

Une tentative vers le naturel. Plutôt que de discipliner ses cheveux par un brushing rigoureux afin de les raidir, France s’essaie à la fantaisie. Elle laisse un peu repousser sa chevelure, ne redoute plus les ondulations naturelles et la frange est moins plaquée.

1974 – Son look le plus strict.

Elle est hyper-sage notre France Gall. La coupe est carrée avec quelques mèches plus courtes sur le devant. Plus de frange mais une épaisse mèche qui est balayée sur le côté. L’ensemble de la chevelure est à nouveau lissé, bien net.

1976 – Romantique à fond.

France a retrouvé sa longue chevelure de blés mûrs. Une raie au milieu, une frange légère qui s’éparpille sur le front en mèches plus longues et la masse des cheveux retombe sur les épaules et le dos en un volume souple et aérien. Superbe …

1982 – Retour en force vers la décontraction.

“La groupie” a trouvé son pianiste et se fait fort de lui offrir un look aussi simple que possible : long carré flou, à peine allégé par un dégradé et frange qui longe les sourcils. Et France laisse sécher ses cheveux à l’air …

1983 – La folie du court.

France surprend avec sa nouvelle tête … Longue frange toujours, mais effilée et qu’elle peut à loisir laisser jouer à masquer ou découvrir son front. Un balayage éclaircit la chevelure. Pour France, c’est le bonheur de se coiffer du bout des doigts.

1984 – Un nouveau look super-raffiné.

France a laissé pousser ses cheveux dans la nuque. Tout le sommet du crâne est dégradé et beaucoup plus court la frange est effilée. Les cheveux sont gonflés au séchoir puis placés à l’aide des doigts. Le look super star !

Magazine : OK !
Date : 17 au 23 Septembre 1984
Numéro : 234

À découvrir

À découvrir