3,881FansJ'aime
861SuiveursSuivre
300AbonnésS'abonner
AccueilDancing Disco - 1977

Dancing Disco - 1977

Dancing disco est le second album studio que Michel Berger a produit pour France Gall.

Dancing Disco n’est pas un album de disco. Michel Berger en emprunte la forme plutôt que le fond avec un ensemble à la façon comédie musicale et à thème. Réalisé en collaboration avec Michel Berger, France Gall défini cet unique album concept comme “l’histoire d’une fille qui travaille dans une boite de nuit.” 

“Dancing Disco” a été certifié disque de platine pour plus de 400 000 exemplaires écoulés en France. France Gall et Michel Berger refuse même une adaptation en langue anglaise du titre phare “Musique” alors même que France enregistre le titre :

… Après avoir enregistré “Musique” en anglais au Studio Gang, j’ai dit à Michel : “C’est épouvantable, je ne peux pas chanter dans cette langue ; cela me donne envie de vomir” … La façon que j’avais de chanter “Music” en anglais me donnait mal au ventre …”

“Résiste” sera entre novembre 2015 et décembre 2016 une comédie musicale qui raconte l’histoire de Maggie, une serveuse qui travaille en famille au Club Lola’s.

Après le 1er album éponyme “France Gall” en 1976, c’est donc plus qu’un nouveau départ, c’est une révélation : désormais, elle le sait, rien – et surtout pas elle-même ! – ne sera plus comme avant. Michel lui offre beaucoup plus que « deux ou trois mots d’amour pour lui parler de nous » : le mariage aussi, en juin 1976

France rayonne : depuis son adolescence, elle rêve d’avoir des enfants, une maison : “Je voulais réussir ma carrière de chanteuse, mais je ne voulais surtout pas passer à côté du reste”

Ils sont aussi dissemblables que complémentaires. En réalité, France a les pieds sur terre, et Michel la tête dans les nuages. “Elle est la terre, je suis l’air”, disait-il d’ailleurs.

Mais s’il est un point sur lequel ils se rejoignent, c’est leur désir de discrétion. Le modus vivendi atypique du couple s’affiche clairement dès leur mariage, sans photographes, à la mairie du 16e arrondissement. Règle 1 : jamais on ne les verra ensemble. Quand l’un sera sur scène, l’autre se tiendra en coulisses, et réciproquement. “On ne parle pas de ses sentiments”, répète invariablement Michel. “J’aime exister, mais je n’aime pas être vue”, proclame pour sa part France. “Ce qui n’est pas évident, dans ce métier où l’on s’expose”.

Une nouvelle vie, donc.
Et une seconde carrière qui commence, lumineuse celle-là.

Les musiques de Michel, ses mélodies sophistiquées, nonchalance et vibrations de l’âme, la chavirent ; ses mots la révèlent. Les chansons de Michel, littéralement, la ressuscitent. La nouvelle France est fraîche, et pure – elle ressemble, en fait, à la vraie Babou. Il était temps !

La première fois que je me suis assise au piano à côté de Michel et qu’il m’a fait chanter, j’ai eu tout à coup l’impression d’être enfin à ma place. Avec Michel, j’ai commencé à me sentir bien à 100%“.

Michel parle pour elle. Il sera sa voix, et sa voie. La vie de France est comme un chemin pavé de chansons signées Berger. Il va lui apprendre à vaincre ses peurs, à résister, à se donner. À exister. Il va lui apprendre le bonheur.

L'album

1er extrait - Musique

2ème extrait - Si, maman si

3ème extrait - Le meilleur de soi-même

Autre extrait - Dancing disco

Découvrez les 8 albums studio de France Gall

Discographie des albums studio* de 1975 à 1996 au format vinyles 30cm , compacts disques audio et cassettes audio.

*Comparativement aux albums produits avant 1976 qui compilent des titres enregistrés et diffusés individuellement à des périodes différentes, les albums studio, au sens musical du terme, désignent l’enregistrement de titres jamais diffusés au public.

France Gall / 1976

Dancing Disco / 1977

Paris, France / 1980

Tout pour la musique / 1981

Débranche ! / 1984

Babacar / 1987

Double jeu / 1992

France / 1996

2e album
27 avril 1977

Paroles et musique Michel Berger / Production Michel Berger pour les Éditions Colline / Piano Michel Berger / Piano électrique Georges Rodi / Basse Christian Padovan, Pascal Arroyo / Batterie Simon Philips, André Sitbon, André Cecarelli / Guitare Alan Parker, Gérard Kawczynski, Denis Lable, Marc Peru / Percussions Ray Cooper, Marc Chantereau / Chœurs Michel & Georges Costa, Sue and Sunny, Johanner Stone / Cordes : Direction Claude Germain / Cordes & Cuivres : Direction “Dancing disco” et “Une nuit à Paris” Jimmy Horowitz (Lead David Katz) / Accordéon Gilbert Roussel / Clarinette basse Francis Cournet / Prise de son John Middleton (Berwick Studios Londres), Jean-Pierre Janiaud (Studios Gang) / Mixage Jean-Pierre Janiaud (Assistant Patrick) (Studios Gang) Illustration Jean-Marie Assenat