3,883FansJ'aime
860SuiveursSuivre
300AbonnésS'abonner

France Gall : la rage de vivre

Les photos

L’article

“Ne pleurez pas dans les chaumières ! Je ne vis pas un calvaire. Je ne suis pas une mère-courage.”

C’est avec ces mots nets et tranchants que France Gall s’ exprimait au mois de mai dernier.

Pour la première fois, et en termes choisis, elle rétablissait la vérité sur sa vie, sa maladie et son nouvel état d’esprit. De quoi faire taire tous les oiseaux de mauvais augure brodant à qui mieux mieux sur le destin cruel qui venait de la frapper par deux fois en moins d’un an.

L’été dernier, Michel Berger la quittait brutalement, d’un arrêt du cœur. Celui qui avait été son pygmalion, son amour, son double musical s’en allait, la laissant seule. Pour elle, pour ses enfants, pour ses proches, France ne baisse pas les bras. Pour conjurer le malheur, pour tromper la solitude, pour “résister et prouver qu’elle existe”, et surtout parce que c’était un projet qu’elle avait mis sur pied avec Michel et qu’ils devaient se produire ensemble pour la première fois de leur carrière, elle relève le défi de Bercy. Cette immense salle de 14 000 places que seules quelques stars françaises comme Johnny Halliday ou Michel Sardou peuvent remplir plusieurs soirs d’affilée. Sans Michel, mais avec ses musiciens habituels, fidèles amis de toujours, ceux des bons et des mauvais moments, elle se prépare, s’active, surmonte l’absence pour monter un spectacle encore plus grand, encore plus beau.

Soudain, la maladie : France s’explique

Et puis, en mai dernier, à la veille de son grand retour sur scène, la terrible nouvelle combe : “Le 22 avril dernier, France Gall a été opérée d’une tumeur maligne au sein”. Aussitôt, la presse à scandales s’enflamme. Celle qu’elle a horriblement baptisée “la veuve de Ramatuelle” se voit affligée des pires maux par les pires mots. On parle de cancer, bien sûr, mais aussi de chimiothérapie et bientôt d’ablation. Des journalistes sans scrupules aggravent la situation et noircissent à loisir le tableau, inquiétant les proches et les fans de France. Lucide et déterminée, elle rompt alors le silence de son repos forcé et s’explique. Une fois pour toutes. Avec franchise, netteté, elle décrit son état de santé : “Il s’agit d’une tumeur maligne, découverte et soignée à temps”. Elle n’a eu à subir aucune chimiothérapie et n’a aucune séquelle à redouter. Pas même une cicatrice voyante. Seul le repos lui est imposé et les dates de concert sont remises à la rentrée.

Au cours de ces deux graves événements de sa vie, et au fil des interviews, on découvre une nouvelle France Gall, plus mûre, plus aguerrie, qui n’hésite plus à s’exprimer et à livrer le fond de sa pensée. Comme elle est amenée à le répéter au cours de divers entretiens, elle n’est qu’une femme qui a vécu ce que vivent chaque année des milliers de femmes. La disparition d’un être cher, la maladie sont des étapes de la vie. Mais son statut de star n’autorise personne à violer, à ces occasions, la vie privée qu’elle a su jusqu’à présent protéger,

Pour Michel, elle relève le défi aujourd’hui

A 40 ans, France Gall reconnaît être à un tournant de sa vie. Côté privé, puisqu’elle apprend à vivre avec l’absence. Côté professionnel également car la musique n’a jamais autant compté. Elle sent qu’elle est aujourd’hui parvenue à une nouvelle maturité, un nouveau palier. Comme cette reprise de “Mademoiselle Chang”, de Michel Berger, enregistrée en une nuit avec des amis et lancée le lendemain chez les disquaires. France veut vivre de nouvelles aventures professionnelles. C’est Michel qui lui a montré que la scène était une immense source de joie, et c’est pour lui qu’elle relève le défi aujourd’hui, Elle prend de nouveaux risques financiers et personnels en assumant une lourde partie de la production. C’est elle qui décide des décors, des costumes, de l’ordre des chansons, du rythme du spectacle. A sa propre surprise, elle adore ce nouveau rôle, ces nouveaux défis. C’est en véritable femme d’action, armée d’un nouveau courage, qu’elle prend aujourd’hui cette nouvelle vie à bras le corps. Avec succès et classe … la tête haute.

Laurent Duuault

Michel et France : une belle histoire d’amour

C’était un des couples les plus unis, les plus complémentaires, les plus équilibrés que l’on connaisse. Qu’ils appartiennent au show business n’est qu’accessoire. leur amour était plus fort que tout. “Elle est Terre, je suis Air”, a-t-il déclaré un jour pour définir leur relation. Fuyant le star système et la publicité facile, ils se marieront en secret et élèveront leurs enfants à l’abri des paparazzis. Pauline (15 ans) et Raphaël (13 ans) grandissent en harmonie, loin des rumeurs. Elle devient sa muse, il sera celui qui lui offrira ses plus belles chansons. Depuis “La déclaration d’amour” titre qui fut vendu à plus d’un million d’exemplaires, chaque disque est un nouveau rendez-vous magique, rendez-vous d’amour et de complicité. “Double jeu”, leur premier album réalisé en commun, sera le parfait point d’orgue d’une relation qui se sera toujours déclinée dans l’intelligence et le talent. France, aujourd’hui, continue seule son chemin mais elle se sent plus prête, plus sûre. La musique de Michel est à elle, pour elle … pour toujours.

Magazine : Intimité Magazine
Date : Octobre 1993
Numéro : 2444

À découvrir

France Gall Collection est sur YouTube

France Gall en vidéo

À découvrir