3,883FansJ'aime
860SuiveursSuivre
300AbonnésS'abonner

France Gall – volume 1 (réédition Club Dial du 25 cm N°1 de 1964)

La petite histoire

Ce CD est une réédition par Le Club Dial de l’album 33 tours de 25 cm intitulé N’écoute pas les idoles qui est le 1er album de France Gall édité en mars 1964, elle n’avait que 17 ans.

Cet opus contient 8 titres, dont le titre N’écoute pas les idoles composé par Serge Gainsbourg pour France Gall.

Serge Gainsbourg diras en 1990 au journaliste Christian Fevret : “Elle ne m’allumait pas du tout ! J’avais l’essence, elle n’avait pas le briquet” . Il se sent cependant très inspiré pour écrire à France Gall le titre N’écoute pas les idoles, qu’elle aime immédiatement et qu’elle chantera dans un Numéro 1 de Maritie et Gilbert Carpentier consacré à Jean-Pierre Cassel.

Le support est un format double carton de 25 cm (taille originale du 33 tours de 25 cm d’origine) avec un CD clippé à l’intérieur.

Texte intérieur retranscrit : Voici une nouvelle occasion de se souvenir, de découvrir ou redécouvrir les débuts de France Gall. Ses parents étaient déjà dans l’univers musical puisque son grand père Paul Berthier fut co-fondateur des petits chanteurs à la croix de bois, son père Robert Gall a écrit “La Mamma” pour Charles Aznavour et II A bientôt nous deux” pour Hugues Aufray.

Que pouvait donc faire la belle et jeune France Gall sinon chanter ?

France n’aimait pas les études et les études le lui rendaient bien. Personne en cette fin d’année 1963 n’aurait pu prédire que cette jeune adolescente timide ferait une carrière aussi fulgurante que durable.

Dès ses débuts, Robert Gall aidé par les meilleurs auteurs et compositeurs du moment, dont Serge Gainsbourg, ont su créer pour elle des chansons qui occupent sans conteste une place privilégiée dans le monde de la chanson française.

Son premier grand succès “Sacré Charlemagne” est écrit par son père R. Gall et G. Liferman. France n’est pas seulement cette “poupée de cire et de son” que le monde entier va découvrir à l’occasion du grand prix de !’Eurovision, où elle représentait le Luxembourg en 1965, car sa palette vocale lui permettra de traverser le temps avec brio.

C’est pourtant bien à Serge Gainsbourg que France Gall doit le plus grand nombre de ses succès sixties dont deux des plus importants :

“Poupée de cire, poupée de son” et “Les sucettes”. Les chansons de Serge collaient très bien à son personnage, à sa voix fraîche et à son physique de petite fille moderne. “Poupée de cire, poupée de son” devint aussi un hit au Japon avec plus d’un million de disques vendus.

Ce premier 25 cm représente les 8 premières chansons de sa carrière, ce qui correspond aux deux premiers 45 tours EP sortis à la même époque. Les hits se sont succédés dès sortie du disque : “N’écoute pas les idoles” première chanson écrite par Serge Gainsbourg ; “Les rubans et la fleur” et “Pense à moi” écrites par son père ; et “Ne sois pas si bête” par Pierre Delanoé.

Le succès ne se fait pas attendre. C’est déjà le début de la consécration.       

M. Bordeneuve et M. Martinay

Titres, paroles et extraits originaux*

Ce CD est une réédition par Le Club Dial de l'album 33 tours de 25 cm intitulé N'écoute pas les idoles est le 1er album de France Gall édité en mars 1964, elle n'avait que 17 ans.
Ce CD est une réédition par Le Club Dial de l’album 33 tours de 25 cm intitulé N’écoute pas les idoles est le 1er album de France Gall édité en mars 1964, elle n’avait que 17 ans.

REF : Club Dial ‎– 931030 2
Année : 1995
Format : CD
Réédition de l’album France Gall n°1 (25cm)
Photo recto : Daniel Lorieux
Photo verso (grande) : Patrick de Mervelec
Photo intérieure NB : Patrick Bertrand
Direction d’orchestre : Alain Goraguer et son orchestre
Production : éditions Bagatelle et Gimmick
Réalisation : Denis Bourgeois

Le clip vidéo

Les photos de 1964

À découvrir

France Gall Collection est sur YouTube

France Gall en vidéo

À découvrir