spot_img

France Gall, de Madrid al Japon (Presse) 🇪🇸

Les pages de l’article

Traduction en français de l’article*

France Gall, de Madrid au Japon

Elle est petite et blonde. Elle a les yeux bruns et mâche du chewing-gum sans cesse. La chanteuse yéyé et gagnante du dernier Festival de l’Eurovision est arrivée en Espagne, elle s’est produite trois jours dans une salle de fêtes, et puis elle est partie vers le Japon.

France avait invité les journalistes dans une conférence de presse ; qui finalement n’eut pas lieu car la « poupée » disposait que d’un quart d’heure et les journalistes s’étaient fatigué d’attendre la « diva » et de supporter les arrangements des haut-parleurs pour entendre sa douce voix.

Papa Gall, son manager, s’en est sorti des infondés affronts de la fillette. “Sa place en tant que chanteuse est la quatrième parmi les grandes figures… Elle a vendu trois millions de disques… Elle est une fille courante et normale.”

Et vu que France n’avait plus rien à dire, on l’a laissé en lui souhaitant – si un jour elle devient une grande star de la chanson – qu’elle sache apprécier véritablement la presse et les journalistes, qui s’épuisent en quête de nouvelles.

Merci à @fanbabou47 pour la retranscription et traduction

P.C.

Magazine : AMA
Date : Décembre 1965
Numéro : 141

Autres articles

À découvrir

À découvrir