3,881FansJ'aime
861SuiveursSuivre
300AbonnésS'abonner

Clip au top (Presse)

L’article retranscrit

Lorsque la blonde chanteuse interprète des airs mélancoliques, c’est à chaque fois un charme fou, un feeling troublant qui nous envahit.

Il fallait un réalisateur à la hauteur pour faire passer en images l’émotion contenue dans « Évidemment » et personne mieux que Michel Berger, auteur, compositeur, metteur en scène des spectacles de France Gall et aujourd’hui réalisateur de ses clips, n’aurait pu traduire plus exactement ce qu’exprime la chanson écrite à partir de ce que lui et France avaient ressenti à la disparition de leurs amis Coluche et Daniel Balavoine.

Le clip joue donc sur ce malaise face à la mort d’un ami proche. C’est le comédien Etienne Chicot qui joue ici le rôle de celui qui s’en va. Il incarne en effet à la perfection ces êtres à la personnalité unique, marquante qui vous manquent tant lorsqu’ils ne sont plus là. Chicot étant par ailleurs un ami personnel de France Gall et de Michel Berger, ce choix s’imposait.

Le tournage s’est donc déroulé « en famille », entre copains dans l’ambiance paisible d’un village italien. L’Italie, parce qu’il y était possible cet hiver de faire passer dans la pellicule l’impression de deux saisons : l’été, les moments inoubliables passés avec ses amis pendant les vacances, et l’hiver, en repli, avec le souvenir … Afin d’accentuer cette opposition, le clip utilise l’alternance de scènes en noir et blanc et en couleur. Pour l’anecdote il faut savoir que la maison bleue du clip est un bureau de poste aimablement prêté par les Postes italiennes après moult négociations. Enfin, pour faire croire qu’elle se trouvait au bord de la mer, il a fallu déverser des tonnes de sable autour de la maison, en plein village, et surtout le déblayer ensuite !. .. D’ailleurs les scènes d’intérieur ont été tournées dans les très fameux studios romains de Cinecitta.

« Évidemment » est le deuxième clip du génial mari de France et c’est une totale réussite.

Magazine : Top 50
Date : du 6 au 12 juin 1988
Numéro : 118

Les pages de l’article

À découvrir

France Gall Collection est sur YouTube

France Gall en vidéo

À découvrir