spot_img

France Gall, son courage face à la maladie

Les photos

L’article

Elle a reporté ses concerts à Bercy, prévus en juin.

Opérée d’une tumeur au sein, la voilà contrainte au repos. France passera sa convalescence chez elle.

Après la brutale disparition de Michel Berger, il y a neuf mois, après le deuil et le chagrin, puis le réapprentissage progressif du bonheur, entourée de ses proches et surtout de ses deux enfants, Pauline, quatorze ans, et Raphaël, douze ans, France Gall pensait avoir fait le plus dur. Son enthousiasme retrouvé, elle avait décidé de remonter sur scène, au Palais omnisports de Paris-Bercy, du 1er au 6 juin. Hélas ! le rendez-vous sera une nouvelle fois décalé. Fatiguée depuis quelques semaines, la chanteuse a appris, lors d’une visite chez son médecin, qu’elle présentait une tumeur maligne au sein nécessitant une opération urgente. Cruelle épreuve après des mois douloureux.

Elle devra subir une radiothérapie

Le 22 avril, la chanteuse a donc été opérée dans un établissement parisien. Entourant, comme à son habitude, sa vie privée d’un voile de discrétion, la nouvelle n’a pas manqué de surprendre quelques-uns de ses proches et notamment ceux qui avaient assisté, le mercredi 5 mai au Théâtre de Paris, à l’enregistrement du CD deux titres de “Mademoiselle Chang”, reprise d’un des plus célèbres tubes de son mari Michel Berger. Ce soir-là, France Gall affichait un visage serein et un entrain qui ne laissaient rien paraître de son nouveau drame.

En dépit de son état de santé, elle avait tenu à sortir de l’hôpital pendant une journée pour honorer son engagement d’enregistrer cette nouvelle version de “Mademoiselle Chang”. Le disque compact devait en effet être mixé, gravé et fabriqué dans la nuit pour être commercialisé dès l’ouverture des magasins le lendemain. Une prouesse technique et artistique que, malgré la maladie, elle avait désiré effectuer.

Si elle a pu enfreindre une journée la règle de repos qui lui est désormais imposée, la chanteuse ne sera pas, en revanche, en mesure d’assurer la série des six concerts exceptionnels qu’elle devait donner en juin. Le traitement par radiothérapie qu’elle devra subir pendant deux mois ne lui permettra pas d’être rétablie à temps. Son retour sur scène est donc remis à la rentrée prochaine, les 10, 11, 12, 21, 22 et 23 septembre. En attendant, France s’est mise au vert et, entourée des siens, elle s’impose le repos nécessaire à sa guérison.

Pas de quoi dramatiser, préviennent néanmoins ses proches, rappelant que les opérations de tumeur au sein sont aujourd’hui fréquentes et permettent, lorsqu’elles sont réalisées rapidement, d’enrayer des développements cancéreux. France, elle-même, ne souhaite pas qu’il soit fait trop de publicité autour de son problème de santé. Après avoir négocié difficilement, de son propre aveu, le virage de la quarantaine, France s’était éloignée du showbiz pendant plusieurs années, entre 1988 et 1992.

Un calendrier de rentrée chargé

Durant plusieurs mois, elle s’était isolée dans une maison qu’elle possède sur une petite île au Sénégal, “Double jeu”, enregistré en duo avec Michel Berger et sorti l’année dernière, consacrait son retour à la chanson.

“II y a deux périodes terribles dans la vie d’une femme : son adolescence et la quarantaine. La première, je l’avais mal digérée sans m’en apercevoir. Le seconde, je ne veux pas le cacher, j’ai sérieusement “”dégusté”.”

Entourée de ses enfants et de quelques intimes, la chanteuse devra se reposer tout l’été avant de remonter sur scène. Il est vrai qu’elle a du pain sur la planche et que son calendrier de rentrée est chargé. Elle doit en effet s’occuper de la reprise de “Starmania”, prévue en septembre au Théâtre Mogador, à Paris, de “Tycoon” aux Etats-Unis et de “La Légende de Jimmy” au Canada. Rendez-vous est donc pris en septembre, à Bercy toujours.

“Ce sera le spectacle le plus fort que j’aurai jamais fait dans toute ma vie.” On l’y attend de pied ferme.

Catherine Rambert

Magazine : Télé Loisirs
Date : 22 au 28 mai 1993
Numéro : 377

À découvrir

À découvrir