La discographie

Babacar - 1987

 

Babacar est le sixième album studio que Michel Berger a produit pour France Gall

1987. L’album Babacar, encore un réservoir à tubes avec la chanson éponyme, avec aussi Ella, elle l’a et son je ne sais quoi, La chanson d’Azima et, surtout, bouleversante, magnifique, Évidemment, dédiée à Daniel Balavoine, l’ami précieux disparu dans les sables du désert.

C’est le disque préféré de France. « On a enregistré ça à quatre musiciens, très concentrés, très concernés. On passe quand même à autre chose. C’est un disque plus grave. »
La chanson J’irai où tu iras contient cette incroyable phrase prémonitoire : « Je suis peut-être celle qui te fermera les yeux. »


Paroles et musique Michel Berger / Réalisation Michel Berger / Guitares Claude Engel / Basse, synthés et programmations Jannick Top / Batterie et programmations Claude Salmieri / Piano et synthés Michel Berger / Synthés et programmations Serge Perathoner / Sax Patrick Bourgoin / Claviers additionnels Georges Rodi et Jannick Top / Chœurs France Gall, Michel Berger et Jean-Pierre Janiaud sauf Dancing Brave Laurent Voulzy (avec l’aimable autorisation des disques RCA / Ariola) et j’irai où tu iras Jean-Jacques Goldman (avec l’aimable autorisation de CBS Disques), Coco, Jean-Pierre, France et Michel / Les bases rythmiques de Babacar, Ella, elle l’a, Urgent d’attendre, C’est bon que tu sois là et Papillon de nuit ont été enregistrées à Lark Recording Studios (Carimate, Italie) par Jean-Pierre Janiaud, assisté de Nick Lovallo / La chanson d’Azima, J’irais où tu iras, Dancing Brave et Évidemment ont été enregistrées au Studio Gang (Paris) par Jean-Pierre Janiaud, assisté de Olivier Do Espirito Santo ainsi que toutes les voix et les mixages Gravure Translab / Un remerciement tout spécial à Jannick Top pour sa patience et ses idées d’acier, d’acier, d’acier, à Jean-Pierre Janiaud et Olivier Do Espirito Santo pour leur passion et leur humour, à Jean-Jacques Goldman et Laurent Voulzy pour leurs chœurs d’or, à Pauline pour son dessin de Papillon de nuit, à Gérard Holtz, à Annie, Lulu et Philippe pour notre seul moment de détente de la journée : le dîner / Photographie Bertrand Crouzat / Conception pochette Paul Antonietti.

Album CD 🇫🇷

Album cassette 🇫🇷

Album DCC 🇫🇷

1er 45 tours 🇫🇷

Babacar

Ce 45 tours est le 1er extrait de Babacar, le 6ème album studio que Michel Berger a produit pour France Gall, avec les titres Babacar et C'est bon que tu sois là.

BABACAR /
C’est un gros morceau, au rythme lancinant. Les mots, l’histoire, tout est douleur et colère. L’Afrique, telle qu’elle est, est rentrée dans notre paysage et ça s’entend.
France Gall

2ème 45 tours 🇫🇷

Ella, elle l’a

Ce 45 tours est le 2ème extrait de Babacar, le 6ème album studio que Michel Berger a produit pour France Gall, avec les titres Ella, elle l'a et Dancing brave.

ELLA, ELLE L’A /
Hommage à Ella Fitzgerald. Michel a gardé ce titre en tête pendant dix ans avant d’en faire une chanson. Elle est rythmiquement très compliquée. Un cauchemar pour les musiciens et pour moi. Reconnaissance de la profession avec deux victoires de la Musique en 1987 et 1988.
France Gall

3ème 45 tours 🇫🇷

Evidemment

Ce 45 tours est le 3ème extrait de Babacar, le 6ème album studio que Michel Berger a produit pour France Gall, avec les titres Évidemment et La chanson d'Azima.

ÉVIDEMMENT /
Pour la première fois de ma vie, j’ai chanté en pensant à autre chose qu’au texte pour ne pas pleurer. J’étais encore dévastée par la mort de Daniel, et je n’avais pas encore l’expérience du détachement comme aujourd’hui.
France Gall

4ème 45 tours 🇫🇷

Papillon de nuit

Ce 45 tours est le 4ème extrait de Babacar, le 6ème album studio que Michel Berger a produit pour France Gall, avec les titres Papillon de nuit et J'irais ou tu iras.

PAPILLON DE NUIT /
Un petit papillon qui vole autour d’une lampe allumée posée sur le piano où Michel travaille peut être le départ d’une chanson pas bête du tout, la preuve !
France Gall

5ème 45 tours 🇫🇷

La chanson d’Azima

Ce 45 tours est le 5ème et dernier extrait de Babacar, le 6ème album studio que Michel Berger a produit pour France Gall, avec les titres La chanson d'Azima et C'est bon que tu sois là.

LA CHANSON D’AZIMA /
La ville de Tombouctou où nous étions pour Action-École a servi de décor à l’un des plus beaux textes de Michel. Jannick Top signe l’arrangement in extremis en allant chercher la chanson dans la poubelle où Michel l’avait jetée, découragé de ne pas trouver lui-même un arrangement musical.
France Gall

Le manquant 🇫🇷

LA SEULE CHOSE QUI COMPTE /
C’est une chanson toute simple, avec des phrases répétitives, qui est positive, et nous pousse à trouver le bonheur. Un hymne à la vie, en quelque sorte. Elle devait être sur l’album Babacar, et a été enlevée pour des raisons de minutage. Michel s’est incliné, la mort dans l’âme.
France Gall

Apercevant un bébé dans les bras de sa mère, France s’approche pour dire à celle-ci combien elle le trouve beau.

“Alors prends-le, je te le donne !” lui répond la jeune femme en lui tendant le nourrisson.
France est bouleversée.

C’est une rencontre décisive encore, de celles qui changent le cours de votre destinée : la découverte de l’Afrique.

C’est son ami Daniel Balavoine qui va sensibiliser France au continent noir. Ensemble, ils se rendront sur le terrain et, après avoir tenté en vain de rameuter les bonnes volontés, ils créeront Action École, 15 000 comités chargés de collecter des vivres dans les classes pour venir en aide à ceux qui meurent de faim. « On s’était dit que puisqu’on n’arrivait à rien avec les adultes, il fallait s’adresser aux enfants ! » .

En janvier 1986, France se trouve au Sénégal pour perpétuer l’œuvre d’Action École. Apercevant un bébé dans les bras de sa mère, France s’approche pour dire à celle-ci combien elle le trouve beau. “Alors prends-le, je te le donne !” lui répond la jeune femme en lui tendant le nourrisson.

France est bouleversée.

Cette femme aimait son enfant. Elle ne voulait s’en séparer que pour lui épargner une existence misérable. Je ne pouvais pas le lui enlever. Alors nous avons choisi de veiller sur lui, de loin.

Avec ses multiples hits, l’album Babacar est un triomphe. On y trouve une France à la fois plus grave et plus sereine, portée par les textes d’un Michel plus sombre que d’ordinaire.

Ce disque est une sorte de carnet de voyage, évocation de leurs rencontres avec tous ces damnés de la terre, ombres lointaines et oubliées des hommes. À nouveau, comme aux grandes heures des sixties, la popularité de France déborde des frontières. Ainsi, la chanson Ella, elle l’a sera le quatrième plus gros tube européen du millésime 87, avec par exemple 800 000 exemplaires vendus en Allemagne ! Le disque contient un autre titre qui touche particulièrement France, C’est bon que tu sois là, et puis La chanson d’Azima qui, à ses yeux, est l’un des plus beaux textes de Michel :

Dis-leur que la nuit tombe
Sur cette affreuse urgence
Et que c’est sur nos tombes
Que le désert avance

L’album Babacar reste à ce jour son plus gros succès. Il sera suivi d’un second Zénith, une sorte d’apothéose, un spectacle magnifique avec rien moins que l’Afrique sur scène – les tambours de Doudou N’diaye Rose pour Babacar -, une section de cuivres américains – les Phoenix Homs, arrachés aux studios californiens-, et son groupe, dirigé par Jannick Top.

Un spectacle somptueux mais tout en simplicité, sans artifices ni lumières agressives.

« On a vraiment fait un beau spectacle.
J’ai eu envie de m’arrêter après, parce que je ne voyais pas ce que je pourrais faire de mieux.
»
France Gall

Les rééditions 🇫🇷

Maxi 45 tours 🇫🇷

Babacar (spécial club)

45 tours maxi et promotionnel contenant les 1ers extraits de Babacar, le 6ème album studio que Michel Berger a produit pour France Gall, avec les titres Babacar et C'est bon que tu sois là.

Ella, elle l’a (maxi)

45 tours maxi paru le 7 septembre 1987 contenant les seconds extraits de Babacar, le 6ème album studio que Michel Berger a produit pour France Gall, avec les titres Ella, elle l'a et Dancing brave.

Promos (tous pays)