Discographie complète 🎹

Tous les disques en France et à l'International de la chanteuse France Gall de 1963 à nos jours. Cette liste, classée par année de sortie, contient tous les disques, sur tous les supports, y compris les disques spéciaux, promos et pressages différents.

Commencer son parcours musical sous une seconde identité n’est pas du gout de l’adolescente. Il lui faudra du temps pour accepter son pseudonyme : France Gall

1963

Denis Bourgeois est la clef de voute des premières années de carrière de France Gall. En bon producteur, il lui ouvre son carnet d’adresses.

1964

Pour capitaliser sur l’immense succès de l’Eurovision, Philips donne une réception le 28 mars 1965 afin de célébrer le millionième disque vendu par France Gall au cours d’une carrière longue d’exactement un an et quatre mois.

1965

L’année 1966 s’ouvre sur un nouveau succès, Baby Pop, cinquième au classement Salut les copains. Cette chanson aux allures martiales est la plus désenchantée du répertoire de la jeune France Gall.

1966

Certains disques ont en commun des pochettes en papier, sur lesquelles sont écrits les titres des chansons et le nom de la chanteuse, laissant apparaitre le centre du disque. Beaucoup moins onéreux que les pochettes des EP.

1967

1968 est l’année de l’émancipation pour France Gall, vingt ans. Finie la frange et les éclats de rire.

1968

Pour son retour au concours Schlager le 3 juillet 1969 avec Ein bisschen Goethe, ein bisschen Bonaparte, où elle termine de nouveau en troisième position, France Gall joue la carte de l’amitié franco-allemande.

1969

Zozoï : attention, pépite !
France Gall pose sa voix sur des rythmes enregistrés à São Paulo, le 28 mars 1970 à deux heures du matin, par le musicien et producteur César Carmago Mariano.

1970

Après la faillite de La Compagnie, France Gall enregistre deux disques chez Atlantic avant d’être remerciée puis de rejoindre l’écurie Pathé.

1971

Cela fait quatre ans que France Gall a quitté Philips. Depuis, après l’aventure La Compagnie suivi d’un bref passage chez Atlantic, Pathé est la troisième maison de disques à accueillir France Gall.

1972

C’est curieux de vieillir est une étonnante chanson sur le temps qui passe, portée par une mélodie inspirée de Bernard Liamis, rythmée par un bel arrangement de guitares que vient rompre un break de cuivres.

1973