3,881FansJ'aime
861SuiveursSuivre
300AbonnésS'abonner

Un grand amour fait basculer sa vie

Les photos

L’article

Dix-huit mois, voilà dix-huit mois que France Gall n’a pas donné signe de vie !

On ne l’a vue sur aucune scène, sur aucun plateau de télévision, on ne l’a surtout pas aperçue au détour d’une soirée mondaine.

Et encore moins dans un de ces endroits branchés dont Paris fourmille. Ni les émissions consacrées à Starmania, ni même les émissions à vocation humanitaire pour le sidaction ou les restos du cœur, auxquelles elle a toujours participé de grand cœur, n’ont pu la faire sortir de son silence. Un silence qui n’a pas été bien sûr sans inquiéter tout ceux, et ils sont nombreux, qui l’aiment. À France Dimanche, nous le savons bien. Il ne se passe pas de semaine sans que vous nous écriviez pour nous demander de ses nouvelles, nous faire part de votre inquiétude … Pourtant, la chanteuse a toujours su faire face à son destin. Réapparaissant chaque fois la tête haute, comme si les coups durs de la vie l’avaient renforcée.

Alors ? Est-ce à dire que mois après mois, France a fini par sombrer dans la solitude et l’isolement? Est-ce à dire que brisée, elle a finalement cédé au renoncement ? Eh bien pas du tout. C’est même tout le contraire ! En effet, elle a tourné le dos à France Gall, la chanteuse, la star, idole de toute une génération.

Elle n’envisage absolument pas, dans l’immédiat, de reprendre sa carrière – sa maison de disques nous l’a confirmé, il n’y a aucun projet d’album en vue -. Pas question de demander à de nouveaux auteurs de lui écrire des chansons, pas question, comme vient de le faire Véronique Sanson, de rendre un nouvel hommage à Michel Berger. Aujourd’hui, France a décidé de commencer une nouvelle vie.

Après les terribles drames qui l’ont frappée, d’autres auraient sombré à tout jamais dans la douleur et le chagrin, préférant s’enfermer dans le passé et vivre avec des souvenirs, plutôt que d’affronter le présent.

France, elle, en a décidé autrement. Bien sûr, qu’elle n’oublie pas. Comment pourrait-elle oublier les cruelles épreuves qu’elle a traversées ? Bien sûr que les souvenirs sont encore là. Les plus douloureux, les plus beaux, les plus tendres aussi, mais elle sait qu’elle ne doit pas en être prisonnière. Par-delà la mort, France a choisi.

Et c’est un grand amour, un amour unique, plus fort que tout qui, en douceur, a fait basculer sa vie. Cet amour est de ceux qui vous portent, vous emportent, vous donnent des forces et le désir intraitable de lutter et de continuer à croire malgré tout au bonheur. Entre autres bienfaits, cet amour lui a aussi permis de comprendre que ce qui compte par-dessus tout, c’est la vie. Pas celle avec les paillettes et les flashes, mais l’autre, la vraie.

Cette vie-là s’appelle Raphaël, etc’ est à elle que France a décidé de se consacrer. Raphaël, son fils, qui a lui aussi été marqué dans son enfance puis dans son adolescence par les mêmes drames, qui a lui aussi traversé les mêmes épreuves. Ensemble, ils ont survécu au pire, c’est pourquoi, France veut aujourd’hui donner à Raphaël le meilleur et l’aider à devenir un homme heureux.

C’est à Paris, dans son appartement de la Plaine Monceau, loin des feux de la rampe et des strass du show-business, que désormais France passe le plus clair de son temps. Maman aimante et complice, qui sait aussi quand il le faut se faire discrète, France n’en est pas moins une mère attentive qui, à l’approche du baccalauréat, veille sur le travail de Raphaël.

Car, comme toutes les mamans, elle souhaite que son fils mette toutes les chances de son côté, pour qu’il puisse ensuite décider de son avenir, Pour lui, elle a retrouvé le sourire, le plaisir de partager des choses simples qui font chaud au cœur et surtout la sérénité de l’âme.

Laissant sans un regret toutes ses ambitions de côté pour profiter pleinement de cet amour, le plus beau qui soit, et recevant en retour la plus belle des récompenses : le bonheur de Raphaël.

La preuve en est que ces derniers temps, ils n’ont jamais été aussi proches l’un de l’autre, partageant l’un avec l’autre de merveilleux moments. Et comme tous les enfants du monde, ce dimanche 31 mai, jour de la fête des mères, son fils Raphaël a abandonné sa bande de copains pour rester auprès de France.

Un moment magique qui lui a certainement procuré la plus belle des joies et la plus grande des fiertés …

Maureen PASCUITO

Magazine : France Dimanche
Date : 4 au 10 juin 1999
Numéro : 2753

À découvrir

France Gall Collection est sur YouTube

France Gall en vidéo

À découvrir