3,881FansJ'aime
861SuiveursSuivre
300AbonnésS'abonner

France Gall, une Balance en équilibre (Presse)

L’article retranscrit

1987 France Gall Presse France Gall une Balance en équilibre Quel Avenir Madame N°17 006

France Gall est une star. Pas un personnage prestigieux, un animal fabuleux, simplement quelqu’un qui a bien réussi dans son métier. Le côté star n’est qu’une retombée, le coût de la réussite.

En vraie Balance, elle oscille entre deux comportements : elle aime séduire et commander, elle semble très sûre d’elle-même mais sans cesse elle s’interroge et s’inquiète.

Comme son signe, France veut échapper au classique, rejeter les contraintes et les limites trop rigides. Elle a aussi besoin de recharger son énergie tout autant que de se laisser aller à des accès de paresse.

“J’aime la liberté d’abord et pour moi, harmonie ne signifie pas routine.”

France Gall, mariée à Michel Berger, a deux enfants : Pauline 8 ans et Raphaël 6 ans. Ils vivent dans une maison pleine de livres, de plantes, de tableaux, de pianos et de musique. – “La famille c’est ce qui compte le plus pour moi. Si je devais m’arrêter de chanter, pour une raison ou pour une autre, je le ferais pour mes enfants.

Lorsqu’il n’y a pas de spectacle en préparation, France se lève tôt, fait le petit-déjeuner des enfants et les emmène à l’école, une habitude qu’elle aime bien “parce que c’est un des moments privilégiés que j’ai avec eux”.

Quand elle est libre, elle veut vivre comme fout le monde. “Je fais le marché, j’adore, je vais chercher les enfants à l’école, je les aide à faire leurs devoirs … Je cuisine aussi pour les amis et j’ai alors le sentiment de ressembler à toutes les femmes d’aujourd’hui qui exercent une profession, qui veulent réussir leur vie de couple et l’éducation de leurs enfants.

France ; rêveuse, impressionnable, a toujours besoin pour se réaliser d’un complément affectif. Elle ne conçoit pas la vie autrement qu’en couple. – “Tout ce que Michel écrit ou fait pour moi correspond exactement à ce que je ressens, mais que je ne sais pas écrire.”.

C’est Michel Berger qui a réalisé le clip de “Babacar”, le dernier tube de France Gall au Sénégal. Babacar a une histoire : c’est le nom d’un petit Sénégalais qu’elle a rencontré en Afrique l’année dernière et qu’elle a décidé de prendre en charge.

Ses chansons, ses disques ? Ils se portent bien, merci. Près d’un million de disques de “Débranche” ont été vendus et “Babacar” prend la même route … France se souvient de ses débuts. Ce n’était pas facile. Après avoir été propulsée dans le “show-biz” à 16 ans, son nom a disparu des hit-parade. Elle était seule, elle a douté, elle ne s’est plus aimée. Après, elle a eu sa “période-peinture”, un certain talent certes, mais sans doute pas assez de planètes amies dans son ciel astral pour lui permettre de s’affirmer totalement et de s’imposer.

C’est alors, en 1974, que Michel Berger est entré dans sa vie. Elle avait trouvé son Pygmalion. La Balance a besoin pour s’exprimer totalement, d’être associée, soutenue, influencée. Échanges, contacts, affections, jouent un rôle primordial pour une Balance.

Depuis, c’est une sorte de félicité dans laquelle elle est très à son aise.

– “Michel est un poète, un rêveur qui apprend la musique aux enfants et les inscrit au cours de danse. Il passe des heures avec eux. Moi je surveille les progrès en classe, je réprimande et j’organise. Ce n’est pas toujours un rôle avantageux”.

Son temps est bien organisé. Ça n’aurait pu être autrement (pour une Balance surtout).

France consacre une partie de son temps à une œuvre humanitaire : “Action-école”.

“C’est aussi une façon de s’occuper des problèmes de la famine. J’ai toujours été révoltée et troublée par les injustices dans le monde. “Action-école” ça se mène avec des enfants, pour des enfants. Je veux lutter près d’eux”.

Alors aujourd’hui ?

Bientôt, le 9 octobre exactement, France Gall aura 40 ans ! Elle trouvera un beau cadeau d’anniversaire à côté de son gâteau : ce sera le Zénith!

En novembre, pendant trois semaines France va occuper la scène du Zénith pour un nouveau spectacle qu’elle veut étonnant et détonnant.

– “J’aimerais retrouver au Zénith l’ambiance qu’on peut avoir dans un théâtre en plein air ou sur une place de village. De toute façon, ce show sera quelque chose de très différent de mon précédent passage sur scène. Pas de danseurs, mais une section de cuivres, celle de “Earth Wind and Fire” qui joue souvent avec Phil Collins. Quant à la mise en scène, elle restera une affaire de famille puisque c’est Michel et moi qui la signons.“.

Christian Dureau

Magazine : Quel Avenir Madame
Date : Octobre 1987
Numéro : 17

Les pages de l’article

À découvrir

France Gall Collection est sur YouTube

France Gall en vidéo

À découvrir