3,881FansJ'aime
861SuiveursSuivre
300AbonnésS'abonner

France Gall, le rendez-vous d’amour manqué !

Les photos

L’article

France Gall la battante a soudain été vaincue par la maladie. Malgré toute son énergie et sa vitalité elle s’est vue obligée de différer ses concerts à Bercy.

Ce n’est que partie remise et nous lui disons à bientôt, au mois de septembre …

Elle était si heureuse ! Si heureuse de remonter sur scène et de retrouver son public ! France Gall le disait d’ailleurs elle-même au début du mois d’avril : “Chanter devant les gens, c’est un véritable rendez-vous d’amour.”

Hélas, ce rendez-vous qui était fixé au 1er juin, sur la scène du Palais Omnisports de Bercy, n’aura pas lieu. Pas tout de suite. Il nous faudra patienter, probablement tout l’été, le temps que France se remette de la grave opération qu’elle vient de subir.

Lorsque la dépêche est tombée, nous n’avons pas voulu le croire. Nous nous faisions une joie d’aller bientôt l’applaudir et soudain, nous avons lu ces mots, froids et lourds : “France Gall, opérée d’une tumeur maligne du sein le 22 avril dernier, est obligée de reporter les dates de son spectacle à Bercy qui devait avoir lieu du 1er a au 6 juin prochains. En cours de traitement complémentaire par irradiation, l’état de France Gall est considéré par ses médecins suffisamment satisfaisant pour permettre de fixer de nouvelles dates : les 10, 11, 12, 22, 23, 24 septembre 1993.”

Un communiqué lapidaire, comme ils le sont la plupart du temps. Des expressions comme “tumeur maligne” qui font froid dans le dos. Et aussitôt, on ne peut s’empêcher de penser qu’il y a décidément une loi des séries.

1992-1993 : quelles années tragiques pour France ! Neuf mois après la mort de son mari, Michel Berger, le 2 août dernier, c’est elle qui est frappée par la maladie.

Que s’est-il passé pour qu’elle en arrive là ? A-t-elle été négligente ? Son instinct de vie l’a-t-il poussée, comme on dit, à ne pas vouloir s’écouter? Ne voulait-elle pas inquiéter ses enfants ni ses amis ?

Ce qui est certain, c’est que France n’aurait jamais annoncé qu’elle remontait sur scène si elle avait eu le moindre soupçon quant à la gravité de sa maladie. Opérée le 22 avril, elle a dû l’être d’urgence et les médecins n’ont certainement pas accepté d’attendre “après Bercy”.

Et dire que le 6 mai, les journaux annonçaient qu’elle venait d’accomplir une double performance : le mercredi 5 mai, elle avait enregistré. en “live”, Mlle Chang, de Michel Berger, et le lendemain matin, le disque était prêt. Incroyable ! France Gall n’a jamais autant mérité son surnom de “petite fée blonde”.

En CD, elle réalisait une première mondiale. Malgré la fatigue, malgré l’angoisse. Mais à ce moment-là encore, elle croyait qu’elle pourrait vaincre sa fatigue, se rendre à ce rendez-vous qu’elle avait fixé au public et négliger l’indispensable convalescence que, finalement, les médecins ont réussi à lui imposer.

Et puis, elle a compris qu’elle ne pouvait aller au-delà de ses forces, au risque de craquer sur scène et de décevoir tous ceux qui l’aiment.

En enregistrant, malgré tout, ce disque, France Gall a, une fois de plus, fait preuve d’une extraordinaire énergie, d’un courage invraisemblable. Une fois de plus aussi, elle donne un merveilleux exemple de détermination et d’amour.

Maintenant, elle doit supporter son traitement, se reposer, penser à elle, afin qu’à l’automne, ce spectacle soit vraiment, comme elle le décrivait : “Le plus fort que j’aurais jamais fait dans ma vie.” C’est ce que nous lui souhaitons tous, car nous avons envie de la retrouver très vite et en pleine forme.

Claude BENJAMIN

Magazine : Ici Paris Magazine
Date : 19 au 25 mai 1993
Numéro : 2498

À découvrir

France Gall Collection est sur YouTube

France Gall en vidéo

À découvrir